Conseil en Stratégie Patrimoniale 

Développement de l'entreprise

Gestion de fortune

Multifamilly office

10 rue Gertrude Bell

56000 VANNES

Tel : 02.97.42.77.60

Ces travaux qui attendent les bailleurs

Posté le : 28/07/2020

Les appartements « passoire thermique » et des chaudières au fuel seront progressivement interdits. Des travaux en perspectives pour de nombreux bailleurs.

Des travaux en perspectives pour de nombreux bailleurs ! Le gouvernement va introduire, par décret, la performance énergétique parmi les critères de la « décence« d’un logement dès le 1er janvier 2023″, a indiqué Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, à l’issue du Conseil de défense écologique. Concrètement, les personnes qui vivent dans les logements qualifiés de « passoires thermiques » (qui consomment plus de 500 kWh au m2 par an) pourront « exiger du propriétaire qu’il fasse des travaux, voire de saisir un juge pour suspendre le versement des loyers », a précisé la ministre. Les logements les plus énergivores pourraient carrément se voir interdits de mise en location.

Les chaudières au fuel bannie

Il sera bientôt interdit d’installer des chaudières au fuel et au charbon dans des logements neufs et « nous obligerons aussi, à partir de janvier 2022, à remplacer les chaudières au fuel ou au charbon qui sont en panne par une chaudière plus vertueuse », a ajouté Barbara Pompili dans un entretien au Monde.

Autre mesure radicale, « nous allons interdire le chauffage extérieur sur l’espace public, les terrasses » et obliger à « fermer les portes pour tous les bâtiments chauffés ou climatisés ouverts au public ». Ces mesures ne seront toutefois pas mises en œuvre avant le printemps 2021, précise Barbara Pompili, justifiant ce délai par la crise du Covid-19.